L'attentat contre Jean-Paul II - Qui se cache derriere Ali Agca


Cet article a été publié par Groupe Web92.

L'attentat contre Jean-Paul II - Qui se cache derriere Ali Agca
Durée 50 minutes
HISTOIRE - Rome, 13 mai 1981. À bord de sa papamobile, une jeep décapotable, Jean-Paul II traverse une place Saint-Pierre noire de monde sous les acclamations de milliers de fidèles. Soudain, des coups de feu éclatent...

Rome, 13 mai 1981. À bord de sa papamobile, une jeep décapotable, Jean-Paul II traverse une place Saint-Pierre noire de monde sous les acclamations de milliers de fidèles. Soudain, des coups de feu éclatent. Touché par plusieurs balles, le souverain pontife survivra à cette tentative d’assassinat.

Mais aujourd’hui encore, les motivations du terroriste, Ali Agca, membre du mouvement nationaliste turc des Loups gris, restent incertaines. Les hypothèses les plus extravagantes ont été avancées quant à ses commanditaires : une filière bulgare et, derrière elle, l’URSS, qui redoutait l’influence du pape sur le bloc communiste ?
Un complot turco-américain ? Un crime de la mafia ? Des intrigues internes au Vatican ?

Selon certains, l'affaire aurait même impliqué les services secrets occidentaux… Mais l’hypothèse qui arrangeait tout le monde à l'époque consistait à soupçonner un déséquilibré solitaire.

Le criminologue italien Francesco Bruno a fait des études balistiques poussées tendant à prouver qu’il s’agissait non pas de tuer, mais de blesser le pape pour qu’il file doux et se mêle moins de politique internationale. D’autres experts, comme le juge d’instruction Rosario Priore et l’expert de la CIA Melvin Goodman, précisent leurs thèses dans cette enquête, qui laisse aussi la place à l’émotion, à travers les témoignages de proches du pape au moment de l’attentat et dans les minutes qui ont suivi.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article L'attentat contre Jean-Paul II - Qui se cache derriere Ali Agca.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.