Mai 68 dans l'oeil de la police


Commentaires (0)

Cet article a été publié par Web92.

MAI 68 dans l'oeil de la Police
Durée : 45 minutes

Les événements marquants de ce printemps 1968 en France, nous les connaissons parfaitement. Souvent du côté étudiant ou politique, plus rarement du point de vue des forces de l´ordre ou des journalistes qui étaient positionnés au milieu.

Comment les fonctionnaires de police, gardiens de la paix, brigadiers, pompiers, ont-ils vécu ces journées et nuits d´émeutes, parfois d´une rare violence à leur encontre ?

Quels étaient les techniques employées, le jargon, et les équipements d´une préfecture souvent dépassée ? Comment la presse a-t-elle couvert, et peut-être même animé indirectement les événements come elle l'a fait pour le mouvements et les manifestations des gilets jaunes en 2018 et 2019 , notement les chaines d'infos continues ?

À l´aide de documents d´archives obtenus par dérogation, mais aussi de témoignages de fonctionnaires exerçant à ce moment de l´Histoire, Mai 68, dans l´oeil de la police, propose une lecture différente de mai 68. Celle de fonctionnaires plongés au coeur d´un tumulte inattendu, violent, organisé. Dont les souvenirs se placent, pour une fois, de l´autre côté des barricades. Un excellnet documentaire.

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par les visiteurs de Web92 ?

Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Mai 68 dans l'oeil de la police.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.