BEHEMOTH - LE DRAGON NOIR


Cet article a été publié par Groupe Web92.

Catégorie : ÉCOLOGIE

BEHEMOTH - LE DRAGON NOIR
Durée : 1h30
Note Avis : Un documentaires allégorique difficile à regarder tellement il fait mal.. tellement il est dur ! . Quelques sous titres en Français, mais 90% du temps des images et du son vrai comme si vous étiez la.
@Jef, Webmaster

Réalisateur : Zhao Liang, né en 1971 dans une petite ville de la province du Liaoning. C'est un cinéaste et photographe de la République populaire de Chine. Le textes ci dessous est un condensé tirés d'extraits de critiques et remarques de divers spectateurs qui tous ont été, comme nous, subjugués par ce film..

Dans ce documentaire, Zhao Liang parcourt d’Est en Ouest ce vaste plateau où les prairies cèdent la place aux mines de charbon. Sous ses yeux se déploie le processus barbare de l’économie moderne chinoise. Filmé par Zhao Liang lui-même en 4K, le film navigue entre rêve et réalité, allégorie et âpreté du réel, entre images, sons directs et musiques.
La voix off du narrateur, du voyageur, inspirée de La Divine Comédie de Dante, est aussi celle du cinéaste, témoin des bouleversements de son pays, tandis que les différentes séquences du film établissent un enchaînement de cause à effet, propre à démontrer à quel prix la Chine paie son accession au rang de puissance économique majeure.

Un film absolument sublime. On a la un film qui est visuellement magnifique. Il nous montre une mine en Mongolie Inférieure, ce qui est quand même en vrai un peu la laideur incarnée, et Zhao Liang arrive à la sublimer, à la rendre visuellement fascinante. De jour, de nuit, dans le nuage de pollution, à chaque fois on la voit sous un aspect différent, parfois avec les flammes de l'enfer qui surgissent, parfois avec des explosions...

Visuellement.. Ne pas être impatient...
Visuellement il faut retenir quelques séquence majeures, notamment une où une statue semble surplomber les usines et faire plusieurs fois leur taille, le tout grâce à un jeu d'échelle astucieux et vraiment bien réussi. Une autre fois l'image était brune, on pourrait croire à un bug et puis plusieurs longues secondes plus tard on commence à deviner quelques formes... En fait c'était la fumée que l'on voyait, la pollution... et elle commençait à peine à se dissiper. Aucun mot pour faire comprendre qu'il y a un sérieux problème.

Un constat de désespoir...
Témoignage accablant sur le désastre écologique et humain qui frappe une région de la Chine, ce film est aussi une création artistique d'une grande force dans laquelle le travail visuel de Zhao Liang rejoint celui d'un peintre ou d'un photographe plasticien. Zhao Liang opte pour une forme cinématographique dans laquelle les images possèdent une dimension onirique, avec des intermèdes poétiques - prisme triangulaire devant l'objectif qui brise les perspectives des étendues désertiques mais surtout une puissance tellurique impressionnante, avec des paysages méconnaissables, gigantesques et vides, et une descente dans les entrailles de la terre.

"Béhémoth" s'achève sur un constat de désespoir : en 30 ans, l'extraction du charbon a réduit de 20% la superficie des lacs de la Mongolie-Intérieure et a causé d'inestimables dégâts aux sols ; des millions de travailleurs migrants souffrent de pneumoconiose ; des centaines de milliers en sont déjà morts.

Tout est surréel dans le film et pourtant tout est vrai...
D'ailleurs cette ville gigantesque que l'on voit à la fin, une ville totalement vide est sans doute ce qu'il y a de plus flippant. Imaginer qu'on puisse vivre là-dedans, dans ces tours où il n'y a rien aux alentours si ce n'est le travail et vivre uniquement pour être la fourmi ouvrière dans le ventre du Béhémoth dans un endroit sans âme... Sans doute là le comble de la laideur d'une ville.

Bref un film beau, cohérent et profondément fascinant de par la beauté de la laideur qu'il filme. Lisez aussi cette autre critique positive

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article BEHEMOTH - LE DRAGON NOIR.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.