LA MARCHE DE L'EMPEREUR


Cet article a été publié par Groupe Web92 et a été consulté 130 fois.

TITRE
Durée : 1h25 - Film animalier en HD
Ce très beau film est sorti en 2005. Mais que sont devenus ces magnifiques Animaux ?.. La survie des manchots empereurs dépend de la résolution de la crise climatique en se conformant à la Convention de Paris. C’est dire qu’ils sont à terme condamnés…  ;-(

Ce film est en HD.. La fibre est la bienvenue..

L'histoire des manchots empereurs et de leur cycle de reproduction est unique au monde. Elle mêle amour, drame, courage et aventure au cœur de l'Antarctique, région la plus isolée et inhospitalière de la planète. Un scénario offert par la nature, qui se perpétue depuis des millénaires et que les hommes n'ont découvert qu'au début du XXème siècle. La Marche de l'empereur raconte cette histoire extraordinaire…

2005-2020.. 15 ans aprés ?..
L'UNE DES PLUS GRANDES COLONIES DU MONDE DÉCIMÉE.
D’apres le site « National Geographic », Installée au bord de la mer de Weddell, sur la banquise de Brunt, la colonie de Halley qui représente 9 % de la population mondiale a perdu ses poussins du jour au lendemain, pour la troisième année consécutive !.

En 2017 et 2018, une météo chaude et orageuse due au changement climatique, a provoqué la fonte de leur habitat après 60 ans de conditions stables et ne s’est jamais vraiment renouvelé. En 2020, des vents violents ont creusé la banquise déjà fragilisée, provoquant son effondrement.

La fonte des glaces de la baie d'Halley est liée au changement climatique.
Le phénomène n’est pas isolé : les manchots empereurs de la colonie de Terre Adélie connaissent également des pertes chez leurs nouveaux nés. « En Terre Adélie, la moitié des poussins de manchots empereurs disparaissent régulièrement par les conditions de temps et la qualité de la banquise » affirme Yvon Le Maho, Directeur de Recherche Émérite au CNRS et professeur à l’Université de Strasbourg et du Centre Scientifique de Monaco.

Les manchots empereurs sont l’espèce la plus grande et la plus lourde des manchots ; ils ont besoin de plaques de glace solides pour se reproduire. Cet « ice-shelf » est censé perdurer à partir du mois d'avril lorsque les oiseaux mettent bas et ce jusqu'à décembre, au moment de l’envol des poussins. Si la glace se brise avant cette échéance, les oisillons qui n'ont pas développé les bonnes plumes pour se protéger du froid meurent d'hypothermie.

Les Aptenodytes forsteri, plus communément appelés « manchots empereurs », sont inféodés à la glace d’eau de mer grâce à laquelle ils se nourrissent et se reproduisent. Ils sont une espèce endémique de l’Antarctique, gigantesque glacier dont la superficie s’étend sur 14 millions km² et qui abrite de nombreuses autres colonies de manchots. Celles-ci sont scrutées et observées via des satellites par une équipe du British Antarctic Survey (BAS), qui repère le guano, une substance issue des excréments des manchots empereurs, sur la glace pour évaluer ces rassemblements. Selon un communiqué du BAS, la couche glacée sur laquelle les couples de la colonie se reproduisent et élèvent leurs petits a cédé, causant la noyade de presque tous les poussins.

Ces prévisions futures pour le manchot Empereur nous rendent très triste.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article LA MARCHE DE L'EMPEREUR.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.